banniere01

Pour tout exportation de vos objets d'art, nous vous prions de bien vouloir vous acquitter d'un certificat d'exportation delivré par nos services.

mcf

Le mot de la Directrice

 dr kassi« Le musée d'Abidjan est un des musées d'art nègre les plus riches du monde. Il y a là des richesses incommensurables. Dans cent ans, dans deux cents ans, il faut que les noirs de l'avenir puissent s'appuyer sur ces richesses-là pour créer une nouvelle civilisation (…) ». 

C'est en ces termes élogieux que l'Homme d'Etat et écrivain sénégalais Léopold Sédar SENGHOR décrivait dans une des interviews accordées à des journalistes lors de son passage en Côte d'Ivoire en 1971, les productions artistiques traditionnelles ivoiriennes. 

Depuis la réhabilitation par l'Etat de Côte d'Ivoire en 2017 du Musée des Civilisations et le regain d'activités qui s'en est suivi, mobilisant au passage les groupes, l'institution patrimoniale ivoirienne suscite de plus en plus l'engouement de ces derniers qui le prennent d'assaut. De 2006 à 2019, avant la survenue de la crise sanitaire, le musée a connu un bond qualitatif de son taux de fréquentation. De 8000 entrées par an au départ sur le site, on est passé à 20 000 en 2009, puis à 50 000 en 2015 et à 90 000 depuis 2017. L'institution doit ce bilan globalement positif à sa politique hardie d'ouverture qui a permis la cooptation des divers groupes, en l'occurrence les élèves, les étudiants les chercheurs, les touristes,les autorités politiques, administratives et coutumières, les membresd'institutions internationales et diplomatiques, les entreprises commerciales et les organes de presse.Aujourd'hui, les écoles de l'intérieur du pays parcourent des centaines de kilomètres pour venir visiter le musée. Ces divers publics ont compris le rôle éminemment important joué par le musée dans un monde en quête d'identité, de reconstruction de la mémoire et de nouveau lien social.

Nous souhaitonsfaire de ce musée, un musée de société, à la fois inclusif et tourné vers l'extérieur et dans lequel chacun se reconnaîtrait et s'investirait.Un musée qui s'inviterait dans le quotidien des peuples et qui serait au cœur de leurs aspirations pour une vie meilleure.

Ce qui nous permet de croire en cette vision d'équilibre des mondes, trouve naturellement son fondement dans la matérialité même des facteurs que nous renvoient la volonté politiqueaffichée par les dirigeants actuels, la détermination de toute l'équipe du musée et la confiance que nous témoignent les partenaires.

Les perspectives sont perçues sous l'angle des défis à relever en rapport avec l'incroyable richesse des collections, le renforcement des capacités de l'institution et surtout le sujet des restitutions, aujourd'hui d'actualité. Il est vrai que la question qui revient souvent quand il s'agit des musées africains dans le contexte de la restitution des biens culturels, est bien celle de leur capacité à assurer, au niveau sécuritaire, de la conservation, de la mobilisation des publics et de la mise en perspective des œuvres. L'exemple du Musée des Civilisations, avec son potentiel et ses multiples activités toutes aussi innovantes que performantes, pourrait inspirer. Et pour cause. Du changement de son statut juridique à l'organisation d'expositions périodiques, en passant par la création de nouveaux départements, la sécurisation de toutes les voies d'accès aux collections, l'organisation d'activités spéciales dédiées aux groupes ou d'événements « hors les murs » du musée, la numérisation des collections, la formation du personnel en divers domaines, la mise en place de partenariats et de projet culturel multiforme tels que La collection fantôme et le Manifeste qui l'accompagne …le musée national d'Abidjan monte une à une les marches de sa reconnaissance…mondiale. 

En attendant la construction du nouveau musée de stature internationale et aux normes, annoncée par les autorités nationales, le Musée des Civilisations de Côte d'Ivoire vous donne quotidiennement rendez-vous dans ce cyberespace et dans ses locaux désormais ouverts dans le strict respect des mesures barrières.

Dr Silvie Memel KASSI
Enseignant chercheur
Directrice du Musée des Civilisations de CI
PCA du Conseil international des musées africains et la restitution du patrimoine (AFRIMUHERE)

NOS PARTENAIRES


ARTICLES POPULAIRES

VIDÉOS POPULAIRES

NOUS SUIVRE SUR FACEBOOK